Amélie Grenier

Université Laval
Département des sciences historiques

Amélie Grenier est candidate au doctorat en histoire à l’Université Laval. Elle a complété sa maîtrise en histoire socio-juridique à l’Université du Québec à Montréal en 2018. Dans le cadre des ses études supérieures, elle articule ses recherches autour du concept des régulations sociales et porte une attention particulière à la régulation de la criminalité au Québec durant le XXe siècle. Elle s’intéresse principalement aux mesures mises en place au début des années 1920 pour réguler les usagers des drogues non-médicales à Montréal durant cette période.

Titre du mémoire : « L’opium du peuple » : la régulation des consommateurs et des trafiquants de drogues non-médicales à Montréal, 1920-1923

Direction : Martin Petitclerc