Martin Petitclerc signe un manifeste en appui à la grève étudiante

Ce matin est paru dans le journal Le Devoir le texte « Nous sommes tous étudiants! – Manifeste des professeurs contre la hausse ». En appui à la grève générale illimitée des étudiants et étudiantes, ce texte dénonce la hausse annoncée des droits de scolarité et la marchandisation de l’éducation. Le professeur Martin Petitclerc, directeur par intérim du Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS), à l’instar de plus de 1700 de ses collègues dans les CÉGEPs et universités du Québec, a ajouté sa signature à ce texte. 

À lire également dans les pages du Devoir ce matin, le texte « L’argument de la « juste part » des étudiants – Lettre ouverte aux professeurs d’université », écrite par Georges Leroux, professeur émérite du département de philosophie de l’UQAM, Guy Rocher, professeur émérite du département de sociologie de l’Université de Montréal et Christian Nadeau, professeur de philosophie à l’Université de Montréal. Alors que paraissent ces textes, près de 192 250 étudiants et étudiantes de partout au Québec sont en grève, soit environ 40% de la population étudiante post-secondaire de la province.