De la prévoyance vertueuse au pouvoir du crédit. Les origines sociales de la société de consommation au Québec, 1880-1960

 

Organisme(s) subventionnaire(s)

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)

Années

2006-2009

Chercheur(s) CHRS

Autre(s) chercheur(s)

Sylvie Taschereau
Yvan Rousseau

 

Cette recherche visait à comprendre les modalités particulières de la transition, entre 1880 et 1960, d’une économie de la prévoyance vers une économie du crédit. Au tournant du XXe siècle, la prévoyance est présentée comme le fondement d’une économie saine, débarrassée des coûts énormes engendrés par le paupérisme, alors que le recours au crédit est moralement et légalement condamné. Après 1945, un renversement à peu près complet s’opère et l’achat à crédit devient une façon courante de consommer. L’endettement personnel, jadis honni, en vient à être considéré comme un facteur essentiel du développement économique. La recherche visait plus précisément à étudier la transformation des comportements des classes populaires québécoises en matière de crédit, d’épargne et d’assurance.