Louise Lainesse

Louise Lainesse est candidate au doctorat en histoire à l’Université de Montréal, sous la direction de M. Ollivier Hubert.

Après avoir fait des études au baccalauréat intégré en sciences historiques et études patrimoniales (BISHEP) à l’Université Laval, Louise Lainesse  a réalisé une maîtrise en histoire à cette même université, sous la direction de M. Alain Laberge. S’intitulant « Composer avec l’incertitude : les « presque veuves » à l’heure de la Conquête (1754-1760) », son mémoire s’est penché sur les stratégies de survie employées par ces femmes devenues « presque veuves » pendant la Conquête. On entend par l’appellation « presque veuves » les femmes habitant la vallée du Saint-Laurent dont le mari été fait prisonnier, a été porté disparu ou dont la mort n’a pas été officiellement recensée en ces temps troublés de guerre. Louise s’intéresse désormais, dans le cadre de sa thèse, à la mort et aux rites funéraires dans le Québec des XVIIIe et XIXe siècles.

S’inscrivant dans le champ de l’histoire sociale et culturelle, ses intérêts de recherche portent sur les parcours de vie, les stratégies de survie et, plus récemment, sur la mort, les identités et les représentations dans une perspective interdisciplinaire. Ayant à coeur la diffusion de l’histoire auprès du public, elle est, depuis 2016, l’une des animatrices de l’émission de radio 3600 secondes d’histoire diffusée à CHYZ 94.3 FM.

Coordonnées
Bourses, prix et distinctions
Nouvelles