Camille Robert

Université du Québec à Montréal
Département d’histoire

Camille Robert est candidate au doctorat en histoire à l’Université du Québec à Montréal. Son projet de thèse porte sur les conflits liés au travail de reproduction sociale dans le contexte du tournant néolibéral de l’État québécois, à travers l’étude de trois grèves dans le secteur de l’éducation (1982-1983) et de la santé (1986, 1989). Elle est récipiendaire d’une bourse d’études supérieures du Canada Vanier (2018 – 2021). Dans le cadre de son mémoire de maîtrise, elle s’est intéressée aux discours et aux mobilisations des féministes québécoises pour la reconnaissance du travail ménager. Ses recherches ont été publiées sous forme de livre aux Éditions Somme toute en 2017. Elle a également codirigé un ouvrage collectif sur le travail invisible des femmes au Québec, paru aux Éditions du remue-ménage en 2018. Depuis 2015, elle travaille à titre d’assistante de recherche au Centre d’histoire des régulations sociales. Elle est également conférencière, chroniqueuse, collaboratrice à HistoireEngagée.ca et membre du comité de rédaction de la revue À Bâbord!.

Coordonnées
Thèse de doctorat
Mémoire de maîtrise
Bourses, prix et distinctions
Nouvelles