Participation d’Ollivier Hubert à un ouvrage collectif en hommage à Micheline Cambron

Les Presses de l’Université de Montréal viennent de publier Synthèse de l’hétérogène: Mélanges offerts à Micheline Cambron, un ouvrage collectif dirigé par Karine Cellard et Louise Frappier. Ce livre, réunissant des collaborateurs.trices de disciplines variées, veut rendre hommage à Micheline Cambron, «passeuse d’art et de culture», spécialiste de l’histoire littéraire et culturelle ayant enseigné pendant plus de trente ans au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal.

«Atypique tant par ses objets d’analyse que par son ouverture à la connaissance sous toutes ses formes, sa contribution au savoir se doit d’être saluée à la fois pour son originalité et pour son envergure.»

Ollivier Hubert, professeur à l’UdeM et chercheur membre du CHRS, signe un des chapitres de l’ouvrage, intitulé «La littérature québécoise à la lumière de la théorie du colonialisme d’occupation».

Synthèse de l’hétérogène est disponible en accès libre en version numérique.