Entretien dans Études d’histoire religieuse entre Catherine Larochelle, Aline Charles et Marie-Claude Thifault

Catherine Larochelle s’est récemment entretenue avec les historiennes du Québec Denyse Baillargeon, Aline Charles (membre du CHRS) et Marie-Claude Thifault (membre du CHRS) au sujet de l’impact de la Révolution tranquille et de la laïcisation sur les religieuses et sur les femmes québécoises. Un résumé de leur discussion a été publié dans la revue Études d’histoire religieuse, dont Catherine Larochelle est la directrice.

Denyse Baillargeon y présente la Révolution tranquille comme une « vaste entreprise de masculinisation du Québec », affirmation appuyée par les autres chercheuses qui soulèvent la manière dont l’étatisation des services sociaux a amené des hommes « formés » et disposant d’une « éducation » à remplacer les religieuses jugées « incompétentes » à la tête des institutions de soins, d’éducation et d’assistance.

Pour lire l’entretien complet