Participation de Camille Robert à la table ronde: Travail invisible, travail gratuit et bénévolat

Le 26 novembre de 12h30 à 14h (est), le groupe de recherche « Bénévolat en mouvement » organise une table ronde virtuelle. La doctorante et membre de l’équipe Camille Robert est l’une des deux panélistes.

La table-ronde intitulée « Travail invisible, travail gratuit et bénévolat » vise à aborder le bénévolat comme un travail invisible ou un travail gratuit. Trop souvent le bénévolat est idéalisé comme un don de soi qui serait à l’abri du travail salarié. Pourtant de nombreuses études récentes ont plutôt démontré que le bénévolat était une forme de travail surtout effectuée par des femmes. C’est le cas du travail domestique historiquement pris en charge par les femmes ménagères, mais aussi de manière plus large du travail de soin, par exemple nettoyer les parcs, s’occuper des patients dans les hôpitaux, faire du travail de modération sur les réseaux sociaux, etc. Ces formes d’hybridation nécessitent de repenser la frontière traditionnelle entre le bénévolat et le travail en abordant un angle féministe et critique. Nous discuterons également des solutions envisageables, notamment des formes de redistribution des salaires et des revenus ou encore de revalorisation de secteurs historiquement délaissés.

Inscription requise : https://uqam.zoom.us/…/tZEqc-qgqjwtE91194zI7lFbgbdX…

Avec

Maud Simonet, sociologue et directrice de recherche au CNRS, ses travaux se concentrent sur les thèmes du travail bénévole, de l’engagement citoyen et de la notion de « workfare ». Elle est l’autrice de l’ouvrage « Travail gratuit : la nouvelle exploitation ? ».

Camille Robert. Doctorante en histoire à l’Université du Québec à Montréal, ses recherches portent sur l’histoire des femmes, du féminisme, du travail, du syndicalisme et des services publics au Québec. Elle est l’autrice du livre « Toutes les femmes sont d’abord ménagères » et a codirigé, avec Louise Toupin, l’ouvrage collectif « Travail invisible : portraits d’une lutte féministe inachevée »