Contributions de l’équipe au dernier numéro de la Revue d’histoire de l’Amérique française

Thierry Nootens, membre régulier de l’équipe, ainsi que Julie Francoeur et Nathalie Ricard, doctorantes membres étudiantes, contribuent au dernier numéro de la Revue d’histoire de l’Amérique française, volume 73, numéro 3, hiver 2020.

Thierry Nootens et Nathalie Ricard, co-signent le texte « Corporations, aléas des affaires et justice civile au Québec, 1880-1930 : le cas du district de Trois-Rivières ». Alors que certaines thèses suggèrent que le droit et les tribunaux étaient inféodés aux souhaits des entrepreneurs et des entreprises durant la transition au capitalisme industriel, les auteurs montrent que le développement de la grande industrie et des entreprises incorporées s’est accompagné d’une régulation judiciaire plus intensive du champ économique.

Au sein du numéro se trouve également le compte-rendu de Julie Francoeur à propos de l’ouvrage Les Soeurs de la Charité de Saint-Louis en Amérique, 1902-2018 d’Émily Guilbeault-Cayer. La doctorante en histoire à l’Université Laval souligne notamment que « construit de façon très linéaire et chronologique, le livre demeure fort instructif et répond à un objectif important : insérer dans la pérennité cette communauté religieuse fortement impliquée dans le domaine de l’éducation, alors que les religieuses, autrefois omniprésentes dans nos sociétés, sont de moins en moins nombreuses et visibles aujourd’hui ».

Soulignons finalement que Véronika Brandl-Mouton et Louise Lainesse, membres étudiantes de l’équipe, agissent à titre de contributrices à la Bibliographie sur l’histoire de l’Amérique française.

Pour consulter le plus récent numéro, accessible en ligne via Érudit, c’est ici.