Débat entre Martin Petitclerc et Robert Sweeny sur le rôle de l’État dans le processus d’industrialisation

La section Débats de la Revue d’histoire de l’Amérique française (RHAF) présente les échanges entre Martin Petitclerc, directeur du CHRS et Robert Sweeny, professeur adjoint au Département d’histoire de l’UQAM, autour de l’ouvrage Why did we choose to industrialize? Montréal 1819-1849 (Sweeny, 2015).

Résumé : Ce débat […] porte sur la place et le rôle de l’État dans la transition au capitalisme au XIXe siècle au Bas-Canada et particulièrement à Montréal. Alors que Sweeney actualise la perspective du matérialisme historique pour analyser cette transition, Petitclerc soulève le danger de laisser l’État en arrière-plan et de procéder à la « séparation du politique et de l’économique ». Sweeney réplique que grâce à sa perspective, l’État apparaît dans son action régulatrice et quotidienne dans la vie des gens et que bref, « au lieu de voir l’État par le haut, on le voit par le bas ». Petitclerc répond que malgré son riche apport, cette perspective ne permet pas de comprendre pourquoi, vers le milieu du XIXe siècle et notamment à propos des Rébellions, les « luttes de pouvoir se manifestent désormais dans l’univers du politique ».

Sur son site Web, la RHAF rassemble quelques-uns des débats historiographiques qui ont animé ses pages depuis plus d’un demi-siècle.

Pour consulter les articles structurant le débat Le rôle de l’État dans le processus d’industrialisation, cliquez ici.