Benoit Marsan et Camille Robert présentent leurs recherches à Seattle

Dans le cadre du congrès de la Labor And Working Class History Association, Benoit Marsan et Camille Robert, tous deux membres étudiants du CHRS, ont présenté leurs recherches le 25 juin dernier à l’Université de Washington.

Leur panel portait sur les liens entre les mouvements sociaux au Québec et ceux à l’international. Benoit Marsan a d’abord livré une communication sur les dimensions transnationales du mouvement des sans-emploi à Montréal durant la Crise des années 1930. Camille Robert a ensuite présenté quelques réflexions sur les liens et les points de rupture entre les féministes québécoises et les féministes américaines et européennes au sujet du travail ménager durant les années 1970 et 1980.

Pour consulter le programme complet de la conférence