Projets de recherche

 

Le gouvernement de la misère et la citoyenneté : pauvreté, maladie et crime dans l'histoire du Québec

Organisme(s) subventionnaire(s): 
FRQSC - Subvention Équipe en renouvellement
Années: 
En cours (2014-2018)
Chercheur(s) CHRS: 
Martin Petitclerc
Chercheur(s) CHRS: 
Louise Bienvenue
Chercheur(s) CHRS: 
Guy Cucumel
Chercheur(s) CHRS: 
François Fenchel
Chercheur(s) CHRS: 
Donald Fyson
Chercheur(s) CHRS: 
François Guérard
Chercheur(s) CHRS: 
Janice Harvey
Chercheur(s) CHRS: 
Yvan Rousseau
Chercheur(s) CHRS: 
Jean Trépanier

 

Si la généralisation de la citoyenneté est l'un des faits marquants de l'histoire occidentale récente, elle n'a pas signifié pour autant la fin des rapports de domination. Des études récentes ont mis en lumière les exclusions faites en son nom, puis ont théorisé la citoyennté comme forme renouvelée de l'exercice du pouvoir dans la modernité. Envisagée ainsi, la problématique de la citoyenneté ne relève plus d'un statut juridique formel préservant l'autonomie du sujet face au pouvoir, mais pointe plutôt vers l'analyse de la transformation des relations de pouvoir autour de l'enjeu politique de la reconnaissance de la «compétence» citoyenne. Une perspective historique permet alors de constater que, de la transition au libéralisme au milieu du 19e siècle à la crise récente de l'État providence, cet enjeu a nettement suivi le rythme de l'histoire du «gouvernement de la misère».

Analyse historique de l'accès aux services hospitaliers au Québec. Une généalogie du droit à la santé

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Fonds de développement académique du réseau UQ (FODAR)
Années: 
En cours (2014-2015)
Chercheur(s) CHRS: 
Martin Petitclerc
Chercheur(s) CHRS: 
Yvan Rousseau
Chercheur(s) CHRS: 
François Guérard

Ce projet sur l'histoire du problème de l'accès aux services hospitaliers au Québec regroupe les chercheurs Martin Petitclerc (UQAM), Yvan Rousseau (UQTR) et François Guérard (UQAC). Il constitue un prolongement de la nouvelle programmation scientifique de l'équipe du CHRS, à savoir Le gouvernement de la misère et la citoyenneté (financement FRQSC 2014-2018).

Familles, droit et justice au Québec, 1840-1920

Organisme(s) subventionnaire(s): 
CRSH
Années: 
En cours (2013-2017)
Chercheur(s) CHRS: 
Thierry Nootens
Chercheur(s) CHRS: 
Donald Fyson

La recherche, qui relève simultanément de l'histoire sociale et de l'histoire du droit, vise à reconstituer l'expérience de la justice tant civile que criminelle par les familles québécoises durant une époque cruciale de la formation des sociétés modernes, soit la transition au capitalisme industriel (1840-1920). Ce projet ajoutera de manière significative à la compréhension d'une problématique centrale en histoire, celle des modalités et de l'évolution des rapports entre sphère privée et pouvoir étatique.

Déhospitalisation psychiatrique et accès aux services de santé mentale. Regards croisés Ontario-Québec, 1950-2012

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
Années: 
En cours (2013-2015)
Chercheur(s) CHRS: 
Marie-Claude Thifault
Chercheur(s) CHRS: 
Isabelle Perreault

Cette programmation de recherche entend mener une enquête socio-historique sur l'évolution des services de soins de santé mentale des communautés de langue officielle en situation minoritaire, en particulier les communautés francophones de l'Est et du Nord ontariens, ainsi que celle de la région du Montréal anglophone. Ces regards croisés entre francophones de l'Ontario et anglophones de l'Ouest du Québec visent une meilleure compréhension de l'impact des facteurs de langue de service et de culture dans l'offre de services en santé mentale.

Mémoire de mauvais garçons. Une enquête d'histoire orale auprès des anciens de Boscoville (1942-1997)

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH)
Années: 
En cours (2012-2016)
Chercheur(s) CHRS: 
Louise Bienvenue
Chercheur(s) CHRS: 
Véronique Strimelle

Ce projet d'histoire orale représente la deuxième et dernière phase d'une recherche sur l'internat de rééducation pour jeunes délinquants de Boscoville (1942-1997). Il vise à recueillir et à analyser la mémoire des pensionnaires et des éducateurs ayant vécu une expérience rééducative et institutionnelle qui a jalonné l'histoire de la protection des mineurs. Fondé modestement au début des années 1940, Boscoville se transforme au milieu de la décennie suivante en un espace thérapeutique moderne, appelé à devenir l'institution-phare du réseau québécois de prise en charge de la délinquance juvénile. Le centre s'impose comme le berceau d'une nouvelle discipline universitaire et d'une nouvelle pratique professionnelle - la psychoéducation - et jouit d'une réputation internationale. En son sein, les sciences de la psyché et de la pédagogie moderne sont mobilisées au profit du travail rééducatif. Sur le plan historique, cette approche thérapeutique axée sur le «vécu relationnel» consacre une rupture avec l'entreprise de disciplinarisation des mineurs initiée au milieu du 19e siècle au sein des écoles de réforme.

Le recours aux lois spéciales et le droit de grève depuis 1980 au Québec: une perspective historique

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Programme d'aide financière à la recherche et à la création (PAFARC)
Années: 
En cours (2012-2014)
Chercheur(s) CHRS: 
Martin Petitclerc
Assistant-e(s): 
Robert, Martin

Ce projet de recherche porte sur le recours aux lois spéciales afin de limiter le droit de grève depuis 1980 au Québec. Ce sujet a cela de fascinant qu'il permet d'aborder à la fois l'histoire politique et l'histoire du syndicalisme et des relations de travail au Québec. À la suite de la récente loi 12, première loi de ce type à ne pas concerner que des personnes salariées, et dans le contexte d'un usage répété de lois spéciales dans les dernières années au provincial et au fédéral, il ne fait aucun doute qu'il y a une grande pertinence sociale à étudier ce phénomène. En partenariat avec le milieu syndical québécois en vertu du Protocole UQAM-CSN-CSQ-FTQ, ce projet devrait donc permettre de dresser un bilan global des stratégies politiques et juridiques des employeurs et de l'État, de leurs impacts (politiques, économiques, juridiques, etc.) sur les organisations syndicales et les personnes salariées. Au final, nous souhaitons que cette recherche puisse nourrir une réflexion au sein des mouvements sociaux sur l'importance de ces stratégies dans le projet de transformation néolibérale de la société québécoise depuis 1980.

Expérience «transinstitutionnelle» de la clientèle psychiatrique francophone de la région d'Ottawa

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Université d'Ottawa : Chaire de recherche sur la francophonie canadienne en matière de santé.
Années: 
En cours (2011-2016)
Chercheur(s) CHRS: 
Marie-Claude Thifault

Marie-Claude Thifault, historienne de la santé psychiatrique au Québec et au Canada, étudie l'impact de la désinstitutionnalisation sur les communautés minoritaires francophones, en particulier celles de l'Est de l'Ontatio, du début du 20e siècle jusqu'à aujourd'hui. Cette recherche nous aidera à mieux comprendre l'expérience de l'histoire de la réintégration vécue par les communautés francophones du Canada.

Projet d’infrastructure : Laboratoire d’analyse historique des régulations sociales (LAHRS)

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Gouvernement du Canada : Fondation canadienne pour l’innovation (FCI)
Organisme(s) subventionnaire(s): 
Gouvernement du Québec
Années: 
En cours (2008-2014)
Chercheur(s) CHRS: 
Jean-Marie Fecteau†
Chercheur(s) CHRS: 
Martin Petitclerc

L’infrastructure proposée dans le cadre du projet comprend deux éléments principaux : un Laboratoire d’analyse historique des régulations sociales (LAHRS), composante physique, et un Système d’information sur les régulations sociales (SIRS), composante logicielle et informatique.

Pénologie. Détermination de la sanction dans la pénalité, l'hypothèse d'une socialité vindicatoire dans la vie quotidienne.

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Université d'Ottawa : Programme de financement pour le développement de la recherche (PFDR)
Années: 
En cours
Chercheur(s) CHRS: 
Véronique Strimelle

Françoise Vanhamme s'intéresse particulièrement au domaine de la pénologie, c'est-à-dire à la peine, à ses usages, à ses fonctions, aux discours qui les soutiennent. Son principal domaine de recherche est la détermination de la peine comprise dans un sens étroit (les décisions des tribunaux) et dans un sens plus large et macrosocial : la définition au contexte des actes punissables, les justifications du droit de punir en théorie et en pratique, les fonctions de la peine, l'histoire des réformes de sentencing en Occident...

Pratiques de gestion et discours sur l'économie. Les collèges québécois dans la transition au capitalisme.

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Gouvernement du Canada : Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH)
Années: 
En cours
Chercheur(s) CHRS: 
Louise Bienvenue

Ce projet s’inscrit dans le prolongement des recherches sur les collèges catholiques québécois pour garçons que nous menons depuis quelques années. Il vise à analyser les modes d’administration ainsi que les effets financiers, sociaux et culturels de ces  institutions. L’étude couvre tout le XIXe siècle, une période marquée par la mise en place progressive d’un réseau d’enseignement secondaire appelé à perdurer jusqu’à la Révolution tranquille. À partir des archives économiques des établissements scolaires, nous souhaitons réfléchir à la manière dont ces institutions ont répondu et participé aux transformations de l’économie québécoise et négocié la transition au capitalisme industriel.

L'îlot Saint-Pierre Apôtre : un héritage pour la communauté.

Organisme(s) subventionnaire(s): 
Centre Saint-Pierre
Organisme(s) subventionnaire(s): 
Service aux collectivités de l'UQAM
Organisme(s) subventionnaire(s): 
Écomusée du fier monde
Organisme(s) subventionnaire(s): 
Les Productions via le monde
Années: 
En cours
Chercheur(s) CHRS: 
Martin Petitclerc

Ce projet vise à documenter et mettre en valeur l'histoire de l'îlot Saint-Pierre Apôtre, au coeur de cette paroisse fondée par les Oblats, et de ses diverses composantes ainsi que l'héritage des différents groupes et artisans ayant oeuvré sur le site. Ce vaste projet comprend des activités de recherche en archives, de cueillette de témoignages, de photographies d'objets ou de documents ainsi que des activités de médiation culturelle, de commémoration et de diffusion.

Quelle justice? Enquête sur les modes sociaux de régulation des troubles (principes et pratiques)

Organisme(s) subventionnaire(s): 
CRSH
Années: 
En cours
Chercheur(s) CHRS: 
Véronique Strimelle

Dans nos sociétés occidentales, quand on évoque la question de la régulation des troubles et conflits, c'est l'intervention pénale qui vient rapidement à l'esprit. Cette manière de penser, appelée «la rationalité pénale moderne», est socialement ancrée; en effet, depuis l'émergence de l'État nation moderne, la plupart des discours juridiques et politique l'appuient en soutenant que c'est le système pénal qui contribue à maintenir la cohésion sociale.