Invitation au Colloque Vices et criminalité dans l’histoire du Québec et du Canada

12 Avril 2017

Le Centre d'histoire des régulations sociales vous invite au Colloque Vices et criminalité dans l’histoire du Québec et du Canada qui aura lieu le jeudi 4 mai 2017 et le vendredi 5 mai 2017 à l’UQAM au local W-1011 (Bibliothèque des sciences de l’éducation).

L’histoire du vice au Québec et au Canada a fait l’objet de nombreuses études au cours des dernières années. Ce colloque est donc l’occasion de faire le bilan de la recherche récente et en cours sur cette thématique importante. Le vice est compris ici comme des comportements répétés qui transgressent les normes morales largement consensuelles qui structurent la vie en société, tels que peuvent l’être, dans un contexte donné, la vente et la consommation de drogue ou d’alcool, la prostitution, les pratiques sexuelles, les jeux de hasard et d’argent, etc. Le vice est donc un construit social à replacer dans des contextes historiques précis, où les rapports de pouvoir, de genre, de classe et de race occupent évidemment une place prépondérante.

Affiche de l’événement.

Il n’y a pas d’inscription pour le colloque. L’entrée est libre et gratuite.

La journée du jeudi 4 mai se terminera avec le lancement du nouveau site web du CHRS.

Programme

Jeudi 4 mai 2017

13h-13h30. Accueil et mot de bienvenue

13h30-15h30. Discours sur le vice
Présidence par Martin Petitclerc, Professeur, histoire, UQAM.

  • Vanessa Blais-Tremblay, doctorante en musicologie, Université McGill.
    « What Would You Tell Your Mother!? Vice and the Golden Age of Jazz in Montreal (1925-1955) ».
  • Amélie Grenier, maîtrise en histoire, UQAM.
    « La consommation et le trafic non-médical de drogue, un nouveau vice ? La  régulation des trafiquants et des consommateurs de drogues à Montréal durant les années 1920 ».
  • Virginie Pineault, doctorat en histoire, Université de Montréal.
    « Scandale et vice dans La Patrie; 1880-1910 ».
  • Coralie Jean, doctorat en langue et littérature françaises, Université McGill.
    « Jean-Jules Richard, auteur de tous les vices ».

15h30-16h. Pause.

16h-17h30. Table-ronde.
Discussion autour du livre de Marcel Martel, Une brève histoire du vice au Canada depuis 1500 (PUL, 2015).  
Présidence par Magda Fahrni, professeure, histoire, UQÀM

  • Marcel Martel, professeur, histoire, Université York
  • Ollivier Hubert, professeur, histoire, Université de Montréal
  • Donald Fyson, professeur, histoire, Université Laval

17h30. Cocktail et lancement du nouveau site Internet du CHRS.

Vendredi 5 mai 2017 

10h30-12h. La gestion du vice chez les jeunes.
Présidence par François Fenchel, professeur, École des sciences sociales, Université Laval.

  • Catherine Tremblay, doctorat en histoire, Université de Sherbrooke.
    « Réformer et protéger dans un tribunal punisseur : les mineurs à la Cour des Sessions de la Paix de Chicoutimi, 1950-1963 ».
  • Jules-Valéry Perras-Foisy, maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke.
    « L’établissement d’une ‘nouvelle’ justice pour les mineurs entre 1950 et 1959 : les usages excessifs de la Cour de bien-être social ».
  • Daniel Poitras, post-doctorat en histoire, Université de Toronto.
    « Moralité et pratiques de la censure à l’université : de la régulation à la contestation (1945-1965) ».

12h-13h30. Dîner.

13h30-15h. Régulation de la sexualité.
Présidence par Peter Gossage, professeur, histoire, Université Concordia.

  • Marie-Aimée Cliche, chercheure associées, histoire, UQAM.
    « Un vice bien caché : l’inceste au Québec, 17e-20e siècles ».
  • Karen Herland, professeure, Faculté des arts et des sciences, Université Concordia.
    Mathieu Lapointe, chercheur invité, Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises (CRIEM), Université McGill.
    Mary Anne Poutanen, professeure affiliée, histoire, Université Concordia.
    « Des voix étouffées : le travail du sexe comme réalité et comme mythe social à Montréal, XIXe- XXIe siècles ».
  • Caroline D’Amour, post-doctorat en histoire, Boston University.
    « Les militaires au Québec pendant la Seconde Guerre mondiale : culture, genre et moralité ».

15h-15h30. Pause.

15h30-17h. Alcool et consommation.
Présidence par Anouk Bélanger, professeure, département de communication sociale et publique, UQAM.

  • Jarrett Rudy, professeur, histoire, Université McGill.
    « Tobacco Trials and the ‘Good Historian’ : The Chicken Soup Defence, Imperfect Evidence and the Challenges of the Historical Profession ».
  • Mathieu Perron, doctorat en histoire, UQTR.
    « Discours et pratiques: la régulation des tavernes, espaces semi-publics de divertissement et de consommation d'alcool, dans la Province de Québec et au Bas-Canada (1760-1832) »
  • Caroline Robert, maîtrise en histoire, UQAM.
    « ‘’Ce vice est véritablement diabolique’’ : Les discours antialcooliques au tournant du XXe siècle québécois. »